Comment souscrire à une assurance moto au kilomètre ?

Pour les motards qui ne roulent pas trop et qui sont capables d’avoir une estimation sur les kilomètres parcourus, une assurance moto au km peut s’avérer être la meilleure option pour économiser leur budget dédié à l’assurance moto. En comparant cette formule à celle d’une assurance classique, souscrire à l’assurance moto au kilomètre se révèle moins coûteux.

Comment fonctionne une assurance moto au kilomètre ?

Cependant, si vous faites une souscription rapide, elle peut vous réserver de mauvaises surprises. Alors comment souscrire à une assurance moto au kilomètre ? Quelles sont les garanties proposées ? Réponses dans la suite de cet article.

Comment fonctionne une assurance moto au kilomètre ?

En général, les formules d’assurance moto classique se payent annuellement ou mensuellement dans certains cas. On comprend par là que le coût d’une assurance moto est calculé pour une année entière selon des critères. C’est-à-dire, les caractéristiques de votre deux-roues et votre profil vont être décisif sur le prix de votre assurance.

Une assurance moto au kilomètre est l’inverse des assurances classiques. Désormais, vous n’avez qu’à payer la distance parcourue avec votre moto et qui s’affiche au guidon de votre moto. À noter qu’il existe deux types d’assurance moto au kilomètre :

  • Le système Pay As You Drive ;
  • Le système Anglo-saxon du PAYD.

Ces deux modes présentent des systèmes de facturation différents, mais le coût de la prime à payer va dépendre uniquement du nombre de kilomètres parcourus avec votre deux-roues.

Qui peut bénéficier de l’assurance moto au KM ?

Il est important de savoir que les scooters et les mobylettes avec une puissance de 50 cc ne sont pas concernés par l’assurance moto au km. En effet, elle est proposée uniquement aux deux-roues avec plus de 125cc (y compris les quads et les scooters électriques) pour les petits rouleurs faisant moins de 10 000 km par an, une assurance moto au kilomètre est particulièrement intéressante en termes de prix.

assurance moto km

Si vous souhaitez réaliser des économies sur la prime d’assurance, pensez sérieusement à opter pour cette option. Nous vous recommandons d’ailleurs l’assurance Pay As You Drive qui est conseillée également pour :

  • Les motards de scooter qui utilisent leur deux-roues uniquement pour les petits trajets (travail-domicile) ;
  • Les conducteurs de moto qui ne s’en servent que sur une partie de l’année (été et printemps) ;
  • Les propriétaires de motos de collection qui font de rares sorties avec leurs anciens deux-roues.

C’est à vous donc de faire une estimation sur le nombre de kilomètres que vous parcourez annuellement. Si vous constatez que vous réalisez moins de 10 000 km, alors l’assurance moto au km est la meilleure solution pour vous.

Quel forfait choisir pour une assurance moto au km ?

Concrètement, les assureurs qui proposent des contrats d’assurance au km parcouru engagent les motards à signer des contrats qui définissent le seuil des kilomètres à rouler. En contrepartie, la prime d’assurance sera réduite. Alors si vous êtes en mesure de calculer la distance roulée au guidon de votre moto, ce système de facturation peut s’avérer très bénéfique pour vos économies.

Concernant les personnes qui veulent assurer leur 1ère moto, mais qui ignorent la distance qu’ils vont faire dans l’année, l’assurance moto au kilomètre peut vite se transformer en précipice financier après chaque kilomètre dépassé.

Le fonctionnement du système Pay As You Drive

L’assurance moto au km ou le PAYD est un système de facturation qui permet aux motards de payer seulement les kilomètres parcourus sur toute l’année. Cette prime sera donc établie en fonction de la distance réellement effectuée sur le guidon de votre deux-roues.

Elle est beaucoup moins chère qu’une autre assurance classique surtout si vous roulez moins à moto. Cependant, elle peut devenir très coûteuse si vous dépassez le seuil des kilomètres à rouler signés dans votre contrat d’assurance. Pour cela, votre compagnie d’assurance tâcherait d’installer un boîtier GPS sur votre moto (à ses frais).

En effet, l’installation d’un boîtier GPS sur votre moto sera assurée gratuitement par votre assureur. Ce petit boîtier sera utilisé pour enregistrer et extraire vos données de conduite, les informations collectées sont :

  • La vitesse moyenne ;
  • La distance parcourue ;
  • Heure et date de vos trajets.

L’autre avantage de ce système de tracking est la possibilité de tracer votre deux-roues en cas de vol, vous pouvez même lancer un signal de détresse dans un accident.