Comment résilier assurance moto qui ne roule plus ?

Une moto même inutilisée, doit être couverte par l’assurance responsabilité civile. Pour la résilier, vous devez vous assurer que votre moto ne soit pas en mesure d’occasionner un sinistre. Voici comment procéder.

Démonter la moto

Le contrat d’assurance moto se renouvelle chaque année à la date anniversaire de souscription et peut être résilié. Par contre, votre assureur ne vous accordera pas la résiliation tant que vous ne présentez la preuve d’une nouvelle souscription. Pour cela, vous devez démonter quasi intégralement votre moto.

L’essentiel est de prouver à votre assureur que votre engin n’est plus roulant et ne peut occasionner de sinistre. Vous devez enlever les roues, ôter la batterie et surtout vider le réservoir à essence puis le carter à huile. Ces derniers peuvent être l’origine de potentiels incendies et autres dommages.

Suivre la procédure normale de résiliation

Sachez que la non-utilisation de votre moto ne représente pas un motif légal de résiliation d’assurance. Après cette première étape, il vous faut attendre la date anniversaire de votre contrat pour le résilier à échéance. Selon la loi chatel, votre compagnie d’assurances vous signalera l’imminence de l’échéance de votre contrat 15 jours à l’avance. Vous avez donc un délai de 20 jours pour annoncer la résiliation de votre contrat.

Comment entretenir une moto qui ne roule pas ?

L’entretien d’une moto est indispensable afin de la conserver et d’en assurer la sécurité sur la route. Il existe différentes opérations à faire sur une moto, mais certaines sont plus importantes que d’autres. En effet, il est important de vérifier l’état des freins et de la batterie avant toute opération d’entretien.

Vérification de l’état de vos freins

Les freins constituent le point central de votre sécurité, et il est important de les vérifier régulièrement. En général, il s’agit d’un entretien à faire tous les deux ans pour les motos qui roulent plus de 100 000 km par an. Cependant, si votre moto ne roule qu’occasionnellement, une vérification annuelle peut suffire.
Il faut savoir que si vous n’effectuez aucun entretien, les freins peuvent se détériorer au bout de quelques années à cause de l’utilisation intensive. Ainsi, si vous roulez moins de 100 000 km par an, il est recommandé de vérifier l’état des plaquettes de frein tous les ans.
Il s’agit d’un examen simple qui consiste à desserrer et à revérifier les plaquettes de frein. Vous pouvez également vérifier l’état des disques, car ils peuvent se détériorer avec le temps si vous roulez trop souvent avec des pneus non adaptés. Pour ce faire, vous devez retirer les plaquettes de frein et les disques, puis desserrer les vis de purge des disques.

Vérification de l’état du filtre à air

Le filtre à air est un élément essentiel de la motorisation d’une moto. En effet, il s’agit d’un composant qui permet d’assurer l’arrivée en air dans la chambre de combustion.
Si ce dernier est encrassé, cela peut entraîner un fonctionnement anormal du moteur. Ainsi, il est conseillé de vérifier régulièrement son état afin de vous assurer qu’il est en bon état et ne présente aucune fuite.
Pour ce faire, vous devez retirer le filtre à air pour le nettoyer, puis le remettre en place. Vous devez ensuite vérifier que le filtre à air n’est pas encrassé par la suie, la poussière ou les débris de l’environnement. Si vous constatez que le filtre à air est obstrué, vous devez le remplacer.

Vérification de l’état des bougies d’allumage

Les bougies d’allumage sont des pièces essentielles de la moto. Elles sont responsables de l’allumage du mélange gazeux qui se trouve dans la chambre de combustion, puis de la combustion du carburant.
Si les bougies d’allumage ne fonctionnent plus, cela peut entraîner un fonctionnement anormal de votre moto. En effet, il s’agit d’une pièce très sensible, et qui doit fonctionner correctement pour éviter tout dysfonctionnement du moteur.
Pour vérifier l’état de vos bougies d’allumage, vous devez retirer le filtre à air pour le nettoyer, puis le remettre en place. Ensuite, vous devez vérifier que les bougies d’allumage ne sont pas encrassées par le carburant.
Si c’est le cas, vous devez les remplacer. En revanche, si la bougie n’est pas encrassée, vous pouvez utiliser le même carburant que vous utilisez pour votre moto.
Pour savoir si les bougies d’allumage fonctionnent correctement, vous devez les allumer et observer leur couleur.
Si la couleur des bougies d’allumage vire au noir, c’est qu’elles sont obstruées.
Vous devez également vérifier que le filament est bien en bon état. En effet, il ne doit pas présenter de fissures ni de cassures.
Si le filament est cassé, vous devez en changer. En revanche, si le filament n’est pas endommagé , vous pouvez le réutiliser.
Si les bougies d’allumage sont en bon état, mais qu’elles ne fonctionnent pas correctement, alors vous devez les remplacer. En effet, la présence de fumée noire dans le compartiment moteur peut être due à un encrassement.
Vous devez également vérifier que le filament n’est pas endommagé. En effet, s’il présente des fissures ou des cassures, il peut être à l’origine de la fumée noire dans le compartiment moteur.

Résilier assurance scooter qui ne roule plus

L’assurance scooter qui ne circule plus n’est pas une assurance moto classique. C’est une assurance qui permet de garantir la responsabilité civile du conducteur et de son véhicule.

assurance scooter

La résiliation de cette assurance peut être réalisée à tout moment. Pour cela, il faut envoyer une lettre recommandée avec accusé de réception à l’assureur. Cette lettre de résiliation devra comporter les éléments suivants :

  • la référence de l’assuré ;
  • le numéro du contrat d’assurance ;
  • la date d’échéance du contrat ;
  • le nom de l’assuré ;
  • le numéro et la date de la police d’assurance ;
  • le numéro de l’immatriculation du scooter.

Si vous n’avez pas reçu votre lettre, vous devrez contacter l’assureur et lui expliquer les raisons de votre résiliation. Vous pouvez également envoyer une lettre en recommandé avec accusé de réception à votre compagnie d’assurance pour demander la fin du contrat.
Si vous ne souhaitez pas résilier votre assurance scooter, il est important de savoir que les contrats d’assurance scooter sont généralement renouvelés tacitement à leur échéance. Vous pourrez donc résilier à la date d’échéance de votre assurance scooter, mais vous devrez tout de même payer les cotisations jusqu’à cette date.